Merci d'avoir complété le formulaire.

L'extrait est à présent téléchargé sur votre poste.

Liaisons Sociales Les Thématiques - Responsabilité pénale et civile de l'employeur

Liaisons Sociales Les Thématiques - Responsabilité pénale et civile de l'employeur 

Dernière édition garantie
La responsabilité du salarié
25% de remise
jusqu'au 24 octobre 2019 avec le code OCTOBRE
Fin de l'offre dans :
-j
-h
-m
-s
Sélectionnez la version souhaitée pour cette documentation :
49,00 € TTC
Une question sur un produit ?
Faîtes-vous rappeler gratuitement
Conseiller disponible

Description

Détail de l'offre

Les obligations auxquelles sont soumis les employeurs sont pour la plupart assorties de sanctions pénales. Elles concernent notamment les violations des règles de santé et de sécurité, les discriminations, le harcèlement moral ou sexuel et le travail illégal. La responsabilité pénale pèse sur l’auteur de l’infraction, en principe le dirigeant (chef d’entreprise). Il peut s’en exonérer en cas de délégation de pouvoirs si celle-ci satisfait à plusieurs conditions fixées par la jurisprudence.

L’employeur est également responsable de tout dommage causé à des tiers du fait de l’activité de ses salariés. À la suite d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle, lorsqu’il apparaît que l’employeur avait conscience ou aurait dû avoir conscience du danger auquel était exposé le salarié, et qu’il n’a pas pris les mesures nécessaires pour l’en préserver, sa responsabilité civile est engagée. Le manquement à son obligation de sécurité de résultat a le caractère d’une faute inexcusable. Cette obligation de sécurité a vocation à s’appliquer dans d’autres circonstances telles que la protection contre le harcèlement moral ou les violences physiques ou morales exercées par un autre salarié. La chambre sociale de la Cour de cassation a récemment assoupli sa jurisprudence en la matière.

Point spécial : La responsabilité du salarié

Le salarié engage en principe sa responsabilité pénale s’il commet une infraction dans le cadre de son activité professionnelle. Sous certaines conditions strictes, le salarié peut également engager sa responsabilité civile en cas de dommage causé à l’employeur, à un autre salarié de l’entreprise ou à un tiers, à l’occasion de l’activité professionnelle. Par ailleurs, le contrat de travail impose au salarié de fournir une prestation de travail qui est la contrepartie du salaire. La non-exécution ou l’exécution défectueuse de la prestation de travail du salarié engage sa responsabilité contractuelle, au sens où celui-ci s’expose à des sanctions ou à la rupture du contrat de travail.
Nb de pages 108
ISBN 978-2-37148-117-3
Type de produit Livre
Date de parution lundi 29 janvier 2018
Langue Français
Référence 48147

Responsabilité pénale

  • Notions
  • Constatation des infractions
  • Détermination de la personne responsable
  • Sanctions pénales
  • Principales infractions
  • Causes d'exonération

Responsabilité civile

  • Responsabilité civile à l'égard du salarié
  • Responsabilité civile en matière de santé et de sécurité
  • Responsabilité civile de l'employeur pour des faits commis par le salarié

Le point spécial : La responsabilité du salarié

  • Responsabilité pénale
  • Responsabilité civile
  • Responsabilité contractuelle
Matthieu Babin et Jean-Luc Amour, Avocats associés, Capstan Avocats

Les meilleures ventes

Les articles qui peuvent également vous intéresser